Home

Home

Science, art martial, art de la souplesse & méthode de défense

Jujitsu, techniques de combats élaborés par les bushi (chevaliers) de l’époque Kamakura (1185-1333) au Japon. Cette discipline a été créée pour que les guerriers puissent se défendre face à des adversaires armés. Au cours des siècles avec la création de plusieurs écoles, les techniques originales furent améliorées en associant des mouvements et des contre prises venant des méthodes chinoises. Le Jujitsu devint un Art Martial à l’époque Edo (1603-1868), alors que la paix régnait au Japon.

De nombreuses écoles virent le jour par les ronin, (samouraïs appartenant à la classe dominante) et les techniques furent utilisées dans tout le pays. Elles n’ont été codifiées qu’au début de l’époque Meiji (1868-1912), après l’interdiction des luttes entre familles nobles et du port du sabre pour les Samouraïs.

Le Jujitsu moderne

Spectaculaire et efficace, le Jujitsu est un véritable art martial japonais, qui signifie " technique de la souplesse ", dont le but est d''acquérir des automatismes de défense grâce à un programme technique simple et efficace. Les esquives, parades et ripostes aux attaques d''un agresseur deviennent vite réalisables.

Contrairement aux idées reçues, le Jujitsu n''est pas une méthode violente de combat, on n''y apprend pas à se battre, mais à dissuader les autres de nous attaquer.

Le Jujitsu peut être pratiqué par tous : adolescents (à p. de 14 ans) et adultes, hommes et femmes. Chacun d''entre nous peut y trouver son compte, et ce, quels que soient sa taille, son poids, sa force et son âge.

La section Jujitsu du Judo et Jujitsu Club Bonnevoie

Si au moment de la création du JJJC Bonnevoie, le Jujitsu joua un rôle important dans les activités du club, le développement olympique du Judo vit peu à peu diminuer l’importance d’une discipline qui est à l’origine du Judo.

Toutefois, en 1984 sous l’impulsion de MM Pe’l Schlechter, Erny Glesener et Théo Lepage, une section Jujitsu se développa au sein du Club de Bonnevoie, et aujourd’hui cet Art Martial a pris une importance capitale dans la vie du Club.

Cette section, spécialisée en Self défense, a, par les temps qui courent, beaucoup de succès.

Premier moniteur était Ernest Glesener, auquel succédaient en 1989 Norbert Bäcker et Claude Damiani ...